BIO

BIO - MUSIC

BIO - SLAM

La vie de Mr Zurg est un roman qui commence au milieu des années 70


Il a passé l’enfance d’un Tom Sawyer, fuyant l’école et les difficultés familiales pour rejoindre la forêt avec déjà cette curiosité de l’ailleurs et le regard porté loin, les pieds dans l’herbe de la campagne profonde. Dyslectie et autres difficultés du genre font que très naturellement il oublie l'école le jour de ses 16 ans et se lance dans la vie active comme barman et serveur, où il va beaucoup mieux réussir

Mr Zurg écrit depuis sa rencontre avec les textes et la vie d’auteurs comme Rimbaud (dont il se sentira proche), Jim Morrison, Jean Sénac, René Char…surfant sur le souffle de la Beat Generation, Jack Kerouac, Gary Snyder. Route et voyage seront plus tard, sur fond de rock de poésie et de liberté, les maîtres mots de ce poète bourlingueur

A 19 ans, alors qu'il est barman depuis 3 ans un très grave accident de la route lui fait frôler la mort. Avec de multiples trauma crâniens, hanche et clavicule cassées, perforation intestinale etc, il se réveille d’une semaine de coma avec une conscience aigüe du monde et de nouveaux espaces intérieurs à explorer ... c'est alors une longue et incertaine convalescence qui commence où il écrira intensivement et cela sur une période de plusieurs années, isolé dans une maison au milieu de la campagne, période également de ses premières expérimentations musicales où il commence alors la création avec l’électronique, s'intéressant fortement au potentiel de ces nouvelles musiques

De cette période d'écriture il  produira un recueil « Convulsions d’ici et là », charnière où il découvre et créé cette manière d’écrire qui lui est propre. Shamanarchiste du verbe à l’écriture torturée, triturée, rompue, cassée, puis reconstruite ; il crée des cascades de sens et d’images qui coulent en torrents sur la route du dernier soleil et conseille à tout un chacun de trouver et d’être leur propre réalité

Il sera à cette période ami avec différents peintres, il en accompagnera certains dans leurs expos à travers l'Europe et il se retrouve avec ses carnets de poésie en Allemagne, Autriche etc.....
Mr Zurg est alors un jeune poète qui intrigue

Après plusieurs années d'isolement, d'errance et de galères suite à son accident, il se rapproche de l’animation avec la volonté d'aider les enfants qui comme lui ont eu des débuts de vie compliquée,
il s'engage vers le métier d'éducateur et vers la prévention de la maltraitance.
Il bouge dans toute la France pendant plusieurs années, et devient directeur de structures (Maisons de quartier, Centres de Vacances, de loisirs) et formateur d'animateurs

Après pas mal de temps à sillonner le sud de la France et la Corse où il tente de s'installer se sentant en symbiose avec le lieu et la population, il part finalement une première fois à Paris où il travaille alors dans le commerce, d'abord responsable logistique il y crée et dirige ensuite un service achat d'un grand magasin d'informatique parisien. C’est là, vers la fin des année 90, qu’il croise la route du Slam. Un mouvement tout juste naissant en France et qui lui rappelle justement les lectures dans les bars de la beat génération

Il est à cette période engagé dans le mouvement punk et participe à l'organisation de concerts, de fanzines et d'albums.
Il est alors en recherche d'alternatives culturelles, politiques, écologiques et sociales. Il soutient et participe à de nombreuses actions. C'est dans ce contexte qu'il va rencontrer sa future femme Ivoirienne et se marier. Malgré un départ passionné l'aventure entre la Cote d'Ivoire et la France sera brêve et ne durera que 3 ans, une nouvelle fois confronté à la violence quotidienne, il partira et divorcera    

A partir de 2003, Mr Zurg devient réellement Mr Zurg et écume les scènes slam d’île de France.

Il fera une pratique intensive des scènes slam les plus actives (Les Lucioles, Café de la plage, La Coupole, le Trabendo, Bar de la Réunion, Les 100 kilos, le Gobe Lune, La Fonderie,Café Chérie, Atelier du Plateau, Cultures rapides etc etc..), il y rencontre les principaux acteurs et se liera d’amitié avec certains tout en gardant la discrétion qui le caractérise

Sur ses projets d’associations et de créations, il rencontre Yopo plasticienne et poétesse, il l'amena sur sa première scène slam. Ensemble ils organisent des actions de créations spontanées, Mr Zurg écrira un "manifeste pour une insurrection artistique" pour une nouvelle approche de la création et de l'art, ensemble ils multiplient peintures, collages et différents projets de street art. C'est sur ce terrain qu'ils tentent de favoriser l'échange entre pratiques artistiques et artistes. Mélanger les genres est leurs volontés alors ils décident de se lancer dans l’organisation et la création d'une association ayant comme postulat le fameux manifeste de Mr Zurg

De là ils fondent l’association LES MEUTES et La Meute Slam en 2006, ils partent s’installer en région Centre pour y faire vivre le slam et envisager la création d'un lieu de vie et de spectacles, écologique et autonome énergétiquement. Ce projet de camping écologique ne verra pas le jour par manque de moyens et parce qu'il arrive au début de le crise financière. Même si ce projet dort aujourd'hui dans leur sac il n'est pas impossible qu'il en ressorte un jour


Après avoir avec Yopo, et dans une vieille voiture bien fatiguée, fait le tour de la France pendant plus de deux mois en 2005 pour écrire et suivre la piste des loups, 2006 est l’année d’un grand voyage à pied, le besoin de simplement marcher dans des étendues naturelles immenses, sa brève rencontre avec Alexandre Poussin (Africa Trek) le motive à partir presque deux mois sur les chemins de Corse (île que Mr Zurg affectionne particulièrement) il marche avec pratiquement rien sur lui et fera presque le tour de l’île, stylo et caméscope en mains. Un écrit de voyage et un film de 7 heures sera filmé mais jamais monté, le projet se nommera Kokopelli 35 mais restera dans ses archives personnelles. Vidéos 1 ici et 2 ici 

De retour en région centre Mr Zurg retrouve enfin les espaces verts, les arbres et les routes qui l’inspirent depuis l’enfance, « l’énigmatique » Mr Zurg, comme on le nomme alors ici, organise et présente plusieurs scènes slam régulières à Tours, Loches, Blois. Il crée et anime des ateliers slam poésie, et il est annoncé sur de nombreuses scènes de France et de Navarre, Angoulême, Reims, Limoges, Parthenay, Orléans, Cognac etc...Il multiplie les radios, les articles de presse et les organisations…ce qui en fait a l'époque le principal slameur activiste de la région avec Yopo

En 2008 avec La meute Slam  il est à l’affiche avec S-Petit Nico, anime la première slam session en direct à radio Béton (Tours) avec plus de 15 slameurs, présente une scène avec Grand Corps Malade et avec la participation de Francis Lalanne (une rencontre forte, le chemin des deux poètes se recroisera ensuite) devant plus de 800 personnes, et bien d’autres interventions…dont une lecture d’une heure des poèmes de Jim Morrison sur une musique de Johannes Hopfner, hommage proposé à Bobigny, projet qu’il lance sur les routes ensuite avec le futur Radio Elvis

C’est également à partir 2008 qu’il renoue avec son métier de cœur en créant les ateliers de slam poésie de La meute Slam qui l’amèneront à faire vivre la poésie orale et le slam dans des écoles, des maisons d'arrêts, maisons de retraite et toutes autres structures sociales où la parole est un besoin

En 2008 il envisage la création d'une structure nationale pour permettre aux slameurs de créer du lien,
pour favoriser l'échange et les contacts et pour que la structure principale du slam français soit une association coopérative, il affirme et revendique que le slam est une pratique artistique coopérative et populaire. Il propose que tout cela soit créé autour de valeurs fortes (voir la charte de la ligue slam). Il rassemble alors des amis slameurs et activistes du mouvement en Touraine du Sud, va naitre la Ligue Slam de France en septembre 2009

Entre 15 et 20 scènes de lancement de la ligue dans toute la France (et Dom) entre 2009 et 2010 comme aux 3 Baudets avec Grand Corps Malade à Paris, ou l'artiste affiche un soutien total.

Mr Zurg part ensuite présenter le championnat de slam de l'île de la réunion et de l'océan indien en 2010, la finale slam du Mans cité chanson en 2010, 2011 et 2012...La ligue compte en 2011 une bonne 30ène d'associations adhérentes à travers la France et ne cesse de grandir depuis, de passer des partenariats nationaux avec la ligue de l'enseignement ou les JPA et différentes strutures d'éduction populaire ainsi que sur le plan international avec Chicago et Marc Smith.

Il developpe depuis 2014 la branche internationale et francophone de la ligue slam de France. D'autres ligues slam vont voir le jour au Sénégal, Maroc, en Italie etc...

Il va créer, organiser et diriger la 1ère coupe de la ligue slam de France en 2011 (1er Festival 100% Slam Français, festival de tous les slam(s) et plus grosse scène slam de l'histoire en France. Il va alors créer des liens forts en 2010 et 2011 avec Marc Smith (Fondateur du slam, Chicago) et appronfondir ses relations avec Grand Corps Malade. Ils vont saluer tous les deux son travail et son engagement pour le mouvement slam français à différentes reprises.
Il permet la rencontre, pour la première fois de Grand Corps Malade et Marc Smith sur la coupe 2011

Il remet ça en 2012 et fait venir et se rencontrer également pour la première fois Saul Williams et le réseau slam français. Il reconduit la direction du festival en 2013 et propose que l'évènement devienne nomade pour les associations qui souhaitent le porter à leur tour puissent le faire (c'était le projet initial au moment de la création de la coupe, toujours dans une logique coopérative).

 

A partir de 2014, tout en restant directeur fondateur de l'évènement il permet à la coupe de prendre son envole vers d'autres villes pour de nouvelles aventures. La coupe devient un festival annuel dès 2011 et un des plus gros rassemblement de slameurs de France, après Tours ce sera Rennes qui acceuillera la Coupe pour 3 ans puis Strasbourg. Il crée un nouveau format avec Yopo en 2019

 

La ligue Slam de France est la première association dans l'histoire du slam Français à rassembler autant d'acteurs du mouvement. Son caractère coopératif permet à tous de s'inscrire dans des actions collectives de grandes envergures et Mr Zurg, toujours dans un esprit d'échange commence à amener des slameurs français à Chicago dès 2012 en créant avec Yopo et Marc Smith la French Slam Connection (échange culture entre slameurs français et américains) ce projet permettra à 20 slameurs de se produire au Green Mill de Chicago jusqu'en 2018 

 

La ligue ouvre une ère nouvelle dans le slam français, son caractère "officiel" permet également une reconnaissance institutionnelle du mouvement tout en lui permettant d'être une véritable entité d'action de culture populaire, collective et coopérative pour les poètes français actifs et bien vivants qui souhaitent s'engager en poésie. En 2016-17 Mr Zurg et Yopo sont les fondateurs avec Grand Corps Malade de "Slam à l’Ecole", action d’éducation artistique et culturelle nationale de la Ligue Slam de France. Ils en ont assuré l’ingénierie de recherche et mise en place et en sont les
coordinateurs sur toute la France pour le ministère de l’Éducation Nationale. Ils sont également les créateurs, directeurs artistiques, coordinateurs et animateurs de la grande restitution nationale parisienne coproduite par La Fondation Culture et Diversité au Théâtre de la porte Saint Martin à Paris, « les Trophées Slam à l’école ». Ils forment depuis 2019 de nouveaux intervenants pour l’action sur le territoire français 

Mr Zurg décolle pour Chicago avec Msieur Dam (champion de France de slam 2012) et Yopo en Septembre 2012 afin de se produire sur les scènes du Green Mill (là où le slam est né en 1986) et du Raven Théâtre, il travail sur un spectacle chez et avec Marc Smith et le Chicago Slam Works. Performance où le slam Français et anglais se mélange parfaitement. Il y fait l'expérimentation d'une nouvelle méthode que Marc Smith veut tenter de mettre en œuvre, c'est un véritable succès. Il retourne à Chicago en Oct 2013 avec l'équipe gagnante de la coupe de l'année et le champion de France (Narcisse) pour renouveler l'action et approfondir le travail de création en collaboration avec Marc Smith et les slameurs du Chicago Slam Works ensemble. Il devient avec Yopo porteur de cette méthode pour la France. Il participera aux résidences de création avec Marc à Lausanne en 2014 et à Budapest en 2018. Depuis 2011 il parfait sa formation à la méthode et commence à travailler dessus de façon autonome ensuite 

 

En 2012 il organise également son premier Road Trip aux USA qui lui permet de se rendre chez les Sioux Lakotas de Pine Ridge et sur le lieu sacré de Wounded Knee (Dakota du Sud). C'est un premier voyage initiatique dans la culture et l'esprit de la résistance amérindienne, il séjourne dans un ranch tenu par des Sioux Lakotas et certaines portes uniquement réservées aux indiens lui seront ouvertes par les indiens de la réserve eux même, les rencontres seront fortes.

C'est un premier grand voyage d'importance pour Mr Zurg "l'amer indien" comme il était appelé au début de sa pratique du slam 

Nouveau road trip en 2013 de 5000 klms entre Chicago et Phoenix (Arizona), en passant par Memphis, la patrie du Blues et du Rock. Il marche alors dans les pas des poètes Beats et des légendes du blues, du folk  et du Rock qu'il affectionne, Elvis, Bb king, Woody Guthrie, Beal Street, Muddy Waters, Jeff Buckley etc etc .. Il se rend enfin comme un aboutissement chez les indiens Navajos et Hopis. Fortement imprégné de culture amérindienne depuis son enfance sauvage c'est un choc total pour Mr Zurg qui découvre là bas un endroit, une ambiance qui ne le quitera plus

Poète mais également musicien électronique, Mr Zurg mène de front de nombreux projets, d'abord musicaux comme le Kommandoh Chamanik qu'il a créé et avec qui il se produit en concert sur des scènes de festival de 2012 à 2017. Le Kommandoh Chamanik projet Electro Rock Tribal où plane l'esprit des indiens d'amérique. Il crée différents albums concepts comme "Nab Nal" qui est un projet d'ambiante en duo, le "livre Zurg" qui est un projet electro expérimental solo (d'où il tiens son nom de slam) ou encore "Ethno Zone" projet Electro World solo. Il lance le duo live machines The Punxz en 2015 avec Nagualx et travail sur le 2ème album du Kommandoh Chamanik depuis 2017.      

Il compose aussi des recueils de poésie « Convulsions d’ici et là » et « Les cahiers des torrents » qui sont en chantiers pour édition et de nombreux autres projets sont en cours, livres, expo, spectacles, projets musicaux, poétiques etc.. En parrallèle il commence à mettre sa poésie en musique à partir de 2014 avec le projet PoeZYk 

Le projet PoeZYk se lance en live à partir de 2015, avec une première partie de Grand Corps Malade en Juillet 2015 où PoeZYk rencontre un réel intérêt et succés auprès du publiC. Le 1er EP est enregistré dans un grand studio Parisien où Higelin, Garou, Grand Corps Malade, Oxmo Puccino, Kent etc travaillent régulièrement. Après une tournée américaine et plus de 40 concerts, en 2018 PoeZYk prends une nouvelle direction, plsu qu'on groupe PoeZYk devient un concept avec différents chapitres, à suivre ici (ici)

Mr ZURG a été barman, animateur, directeur de centres de vacances, directeur de CLSH, employé agricole, vendeur, maitre d'hôtel, formateur, directeur de service achat, chômeur, éducateur, préparateur de commandes, responsable logistique, comédien de rue, commercial, directeur artistique, organisateur, marcheur...etc...etc....et a trainé son ombre d'enfant des courants d'airs dans pas mal du coin du monde

Travailleur infatigable, dans tous les domaines…passionné par les loups et les indiens d'Amérique sa musique et sa poésie suivent la même route, celle du deuxième regard, du voyageur traversé par le monde. Il vit aujourd'hui de plus en plus entre Loire et Mississippi.